A l'age de 50 ans, j'ai enfin osé prendre des crayons,

des fusains, des pastels, un pinceau... et remplir l'espace

blanc et vide devant mes yeux.
... juste un rêve d'enfant, qu'il fallait ne pas oublier.
Représenter par le dessin, le trait, les couleurs – la peinture, – le noir

et le blanc – une réalité, celle de mon monde intérieur qui parfois,

se colle un peu sur les images que le monde extérieur m'offre.

Une sorte de magie de transformation des choses..


Des cours ont aiguisé quelque peu mon regard sur les images

produites par d'autres, donc aussi sur les miennes et voilà le résultat.

Si un de ces quelques tableaux peut toucher l'oeil et le coeur

de quelques uns, j'en serai ravie et une trace, du passage

de ces images sur l'écran, ainsi restera ...



Catherine Dupuis